--

rr

Salarié isolé ?  ADHÉSION MODE d'EMPLOI (vidéos)

-

Ce site hébergé par le groupement www.WEB-92.fr

 

CREATION D’UNE SECTION SYNDICALE CGT ET DESIGNATION DE SON REPRESENTANT

-

Cet article est paru dans le journal
des Ambulancier-es-es adhérent-es CGT
n° 056 de décembre 2016

-
Maintenant, la CGT peut engager une action syndicale d’entreprise plus facilement en désignant un RSS et ainsi une section syndicale avec des droits de base sans qu’elle ait obtenu la représentativité proprement dite, mais en remplissant tout de même des critères restreints.

Voici tous les éléments pratiques et juridiques sur le nouveau droit d’implantation syndicale dans une entreprise du secteur privé et notamment le RSS. Vous trouverez, en complément, l’ensemble des articles du Code du travail.

La loi « portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail », publiée au Journal  officiel et donc effective depuis le 20 août 2008, refonde le droit syndical dans les entreprises du secteur
privé :


                              
LIEN LEGIFRANCE

1/ Création de la section syndicale CGT
-

La constitution d’une section syndicale est, depuis la nouvelle loi, ouverte à tous les syndicats, y compris aux syndicats non représentatifs nationalement ou dans la branche d’industrie concernée, avec trois exigences (C. trav., art. L. 2142-1) :
l’indépendance ; respect des valeurs républicaines ; être affilié à un syndicat légalement constitué depuis au moins deux ans et comprenant l’entreprise dans son champ professionnel et géographique ; avoir plusieurs adhérents.

2/ Désignation de son représentant
-

Tant qu’un syndicat n’est pas représentatif dans l’entreprise ou l’établissement, il n’est pas en droit de désigner un délégué syndical. En revanche, s’il constitue une section syndicale au sein de cette entreprise ou de cet établissement, il peut désormais désigner un représentant de la section syndicale (RSS) qui aura pour mission de le représenter.

Le RSS doit, comme le délégué syndical, être âgé de 18 ans révolu, travailler dans l’entreprise depuis un an au moins (4 mois en cas de création d’entreprise, 6 mois dans les entreprises de travail temporaire) et n’avoir fait l’objet d’aucune interdiction, déchéance ou incapacité relative à ses droits civiques (C. trav., art. L. 2143-1 et L. 2143-2).
Dans les entreprises de moins de 50 salariés, le RSS doit être un délégué du personnel et est désigné pour la durée de son mandat (C. trav., art. L. 2142-1-4)

Cette désignation suit les mêmes modalités de publicité (information de l’employeur, affichage, transmission à l’inspecteur du travail) et de contestation (saisine du juge judiciaire dans les 15 jours) que celles des délégués syndicaux (C. trav., art. L. 2143-7 et L. 2143-8) : le RSS peut être contesté devant le tribunal d’instance sur la base de critères évoqués au 1.
Ce mandat est cumulable avec la fonction de DP, d’élu ou de représentant syndical au comité d’entreprise ou d’établissement (C. trav., art. L. 2143-9).

3/ Droits du RSS
-

Le RSS bénéficie d’un statut et d’attributions proches de ceux du délégué syndical, à l’exception du pouvoir de négocier et conclure des accords collectifs sauf dans une situation bien précise : en l’absence de délégué syndical dans l’entreprise et dans l’hypothèse où il n’a pas été possible de conclure d’accord collectif avec un représentant élu ou un salarié mandaté

Concrètement, le RSS bénéficie d’un crédit d’heures de délégation d’au moins 4 heures par mois (C. trav., art. L. 2142-1-3) et bénéficie des moyens mis à disposition de la section syndicale (affichage, distribution de tract, etc.), notamment le local commun à toutes les sections dans les entreprises de plus de 200 salariés. En revanche, dans les entreprises ou établissements de 1 000 salariés ou plus, l’obligation de mettre un local distinct à disposition de chaque section syndicale est désormais réservé aux sections créées par des syndicats représentatifs (C. trav., art. L. 2142-8).

Le RSS est protégé contre le licenciement de la même manière qu’un délégué syndical (C. trav., art. L. 2142-1-2), c’est-à-dire que son licenciement est soumis, après enquête contradictoire, à l’autorisation de l’inspection du travail, pendant son mandat et un an après la fin de celui-ci.

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, le mandat de RSS ouvre droit à un crédit d’heures uniquement si une disposition conventionnelle le prévoit. Le temps dont dispose le délégué du personnel pour l’exercice de son mandat d’élu peut être utilisé dans les mêmes conditions pour l’exercice de ses fonctions de RSS(C. trav., art. L. 2142-1-4).

 

4/ Fin du mandat de RSS
-

Le mandat du RSS prend fin, à l’issue des premières élections professionnelles suivant sa désignation. Deux cas sont alors possibles:
-

- si le syndicat est reconnu représentatif c’est-à-dire qu’il a obtenu au moins 10 % des suffrages au premier tour des élections de CE, DUP ou à défaut DP, la section syndicale peut alors désigner un délégué syndical ;

-

- si le syndicat qui l’a désigné n’est pas reconnu représentatif dans l’entreprise, le RSS ne peut pas être désigné à nouveau comme représentant syndical jusqu’au six mois précédant la date des élections professionnelles suivantes dans l’entreprise (C. trav., art. L. 2142-1-1). Le syndicat qui demeure non représentatif peut, en revanche, désigner un autre salarié comme RSS.

Quoi qu’il en soit, l’ex-RSS reste protégé contre le licenciement après son mandat de la même manière qu’un ex-délégué syndical pour une durée de 12 mois : l’autorisation de l’inspecteur du travail doit être donnée. En cas d’acceptation du
licenciement par l’inspection du travail, des recours existent encore : recours hiérarchique auprès du ministre du travail et recours contentieux au tribunal administratif.

 

Recevez directement dans votre boite mail les nouveaux textes réglementaires, avenants, indemnités, et les parutions au Journal Officiel.
Les comptes rendus de commissions paritaires  et tout autres news sur notre métier. Cette newsletters est
MUTUALISÉE (Commune à plusieurs sites web militants) pour une meilleure efficacité
Un lien pour vous désabonner est toujours présent en bas de chaque mail que vous recevrez.
v.111117

-

 
Plus d'infos   Inscrits: abonnés au  
Ecoutez ce petit conseils à suivre mp3

Compatible 100% PC bureau, Smartphones et Tablettes

Articles du Code du travail sur le RSS

Article L2142-1: Dès lors qu’ils ont plusieurs adhérents dans l’entreprise ou dans l’établissement, chaque syndicat qui y est représentatif, chaque syndicat affilié à une organisation syndicale représentative au niveau national et interprofessionnel ou chaque organisation syndicale qui satisfait aux critères de respect des valeurs républicaines et d’indépendance est légalement constituée depuis au moins deux ans et dont le champ professionnel et géographique couvre l’entreprise concernée peut constituer au sein de l’entreprise ou de l’établissement une section syndicale qui assure la représentation des intérêts matériels et moraux de ses membres, conformément à l’article L. 2131-1.

Article L2142-1-1: Chaque syndicat qui constitue, conformément à l’article L. 2142-1, une section syndicale au sein de l’entreprise ou de l’établissement de cinquante salariés ou plus peut, s’il n’est pas représentatif dans l’entreprise ou l’établissement, désigner un représentant de la section pour le représenter au sein de l’entreprise ou de l’établissement. Le représentant de la section syndicale exerce ses fonctions dans le cadre des dispositions du présent chapitre. Il bénéficie des mêmes prérogatives que le délégué syndical, à l’exception du pouvoir de négocier des accords collectifs. Le mandat du représentant de la section syndicale prend fin, à l’issue des premières élections professionnelles suivant sa désignation, dès lors que le syndicat qui l’a désigné n’est pas reconnu représentatif dans l’entreprise. Le salarié qui perd ainsi son mandat de représentant syndical ne peut pas être désigné à nouveau comme représentant syndical au titre d’une section jusqu’aux six mois précédant la date des élections professionnelles suivantes dans l’entreprise.

Article L2142-1-2: Les dispositions des articles L. 2143-1 et L. 2143-2 relatives aux conditions de désignation du délégué syndical, celles des articles L. 2143-7 à L. 2143-10 et des deuxième et troisième alinéas de l’article L. 2143-11 relatives à la publicité, à la contestation, à l’exercice et à la suppression de son mandat et celles du livre IV de la présente partie relatives à la protection des délégués syndicaux sont applicables au représentant de la section syndicale.

-

Article L2142-1-3: Chaque représentant de la section syndicale dispose d’un temps nécessaire à l’exercice de ses fonctions. Ce temps est au moins égal à quatre heures par mois. Les heures de délégation sont de plein droit considérées comme temps de travail et payées à l’échéance normale. ??L’employeur qui entend contester l’utilisation faite des heures de délégation saisit le juge judiciaire.

Article L2142-1-4: Dans les entreprises qui emploient moins de cinquante salariés, les syndicats non représentatifs dans l’entreprise qui constituent une section syndicale peuvent désigner, pour la durée de son mandat, un délégué du personnel comme représentant de la section syndicale. Par disposition conventionnelle, ce mandat de représentant peut ouvrir droit à un crédit d’heures. Le temps dont dispose le délégué du personnel pour l’exercice de son mandat peut être utilisé dans les mêmes conditions pour l’exercice de ses fonctions de représentant de la section syndicale.

Article L2143-1: Le délégué syndical doit être âgé de dix-huit ans révolus, travailler dans l’entreprise depuis un an au moins et n’avoir fait l’objet d’aucune interdiction, déchéance ou incapacité relative à ses droits civiques. Ce délai d’un an est réduit à quatre mois en cas de création d’entreprise ou d’ouverture d’établissement.

Article L2143-7: Les noms du ou des délégués syndicaux sont portés à la connaissance de l’employeur dans des conditions déterminées par décret. Ils sont affichés sur des panneaux réservés aux communications syndicales.
La copie de la communication adressée à l’employeur est adressée simultanément à l’inspecteur du travail. La même procédure est appliquée en cas de remplacement ou de cessation de fonctions du délégué.

 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Les LIENS INCONTOURNABLES :
-

-->  Liens compatibles avec les Smartphones 
-

-->  Liens uniquement pour PC de bureau

             MÉTIERS et FORMATIONS:

            DROITS du TRAVAIL:
-
-

La CONVENTION COLLECTIVE  
-

DROIT de GREVE  Secteur privé
-

Les délégués du personnel: ÉlecTIONS  
-

COMITE SOCIAL ET ECONOMIQUE (CSE)
-

La NAO: Négociation Annuelle Obligatoire
-

DIPLOMES ESSENTIELS Secourisme
-

REGLEMENTATION Textes. Liste non exhaustive
-

INFOS RETRAITE  8 points essentiels en vidéos
--

VIDÉO, "Histoire d'un contre Pouvoir"
--

51ème CONGRES CGT  Archive d'avril 2016

-Pour toute question utilisez le Forum ci dessous:
 
 
La BOURSE du TRAVAIL

 

www.TRANSPORTS-SANITAIRES.fr

Base de Données Référentielles
sur le métiers d'Ambulancier-es
du Secteur Privé

 

Cet extrait de 02:44 est tiré de « 112 URGENCE AMBULANCE ». il s'agit d'une série télévisée que certains sans doute ont pu voir sur la chaine RTL 9 ou la 23..  
-

Nous allons diffuser en streaming quelques épisodes sur espace privé.
Toutefois, nous vous proposons de regarder librement le 10eme épisode de la saison 2 pour vous faire une idée de la série.:  SUIVEZ ce LIEN 

-

Si vous êtes intéressé pour les autres épisodes de la saison 3, afin d’
obtenir dès à présent le code d’accès.. Envoyer nous un mail a : 112@web92.eu vous serez informé à chaque replay mis en ligne

-

Une petite Sélection de MINI-Jeux Flash

-

Ce site est hébergé gratuitement par le groupement « WEB 92 »


www.CGT-AMBULANCES-ARIEGE.org

Secrétaire: 06.31.61.35.94

SYNDICAT AMBULANCIER CGT
 DU VAL D'OISE (95
)

 
 

                                       savocgt@outlook.fr


  

   

Tél UD:. 03.21.79.64.50
Tél UL : 03.21.44.04.78

 Renseignement et commentaire sur l'ESPACE FACEBOOK du Collectif

 


Les 5 dernières annonces pour :

-

AMBULANCIER ADE

-

AUXILIAIRE
-

REGULATEUR et SECRÉTARIAT
-

la PAGE des 5 dernières OFFRES

 

 

 

TRANSPORT en AMBULANCE ?
INFORMATION au PUBLIC

Si vous devez faire appel à une société d’ambulance, voici une information complète et détaillée le la prise en charge des...

-

 
            FRAIS de TRANSPORTS SANITAIRES
              + le téléchargement du guide officiel
          sur ce sujet réalisé par l’Assurance Maladie.

 

SUIVEZ TOUTE L'ACTUALITÉ
 du TRANSPORT SANITAIRE


-
AA et ADE
RECYCLAGE  AFGSU

-

chaque ambulancier a le droit et le devoir de maintenir à jour sa formation continue.

 

  Accord du 16 juin 2016, signé en date  du 26 juillet par  la CNSA, la FNTS, la FNAA, la CFDT, la CFTC
-----------------------------------------------------------
TÉLÉCHARGER L'ACCORD   .pdf
-

-
et ou..: Le LIRE  en version Texte
-----------------------------------------------------------
TÉLÉCHARGER les TAUX HORAIRES .pdf
        au 1er Juillet 2016 (
avenant n°4)
-

et ou..: Les LIRE  en version Texte


 

 
Nouvel avenant n° 65
  sur les taux des indemnités du
  protocole relatif  aux frais
 de   déplacement

 
  Ind. Repas: 13,04 €
Ind. Spéciale: 3,65 €
Ind. Repas Unique 8,05€
Ind. casse-croute: 6,68 €
Ind. spécial petit déjeuner: 3,65 €
 
  Ind. de cha. petit déjeuner: 27,53 €
Ind. de repos-journalier chambre et casse-croûte: 30,56 €
 

L'’avenant n° 65 relatif au protocole des frais de déplacements a été signé par la CFDT et FNTS, FNAA, CNSA, Otre.
-

Imprimez ci nécessaire et montrez ca aux employeur rébarbatifs !  L'effet de l’arrêté d’extension rend obligatoire l’application de l’avenant n°65 à toutes les entreprises sanitaires du privé à compter du 1er juin 2017.. Des précisions vous sont données ici:

AVENANT + EXTENSION


les ESSENTIELS à Connaitre (FAQ)
qui nous concerne directement..

        L'ELECTION des DÉLÉGUÉS
                    du PERSONNEL
       Tout savoir sur son organisation
-

Tous les employeurs de droit privé, quels que soient leur forme juridique et leur objet, Ambulance inclus, ainsi que certains établissements du secteur public doivent organiser les élections des délégués du personnel, dès lors qu’ils occupent au moins 11 salariés.

-

         
==> LIEN Compatible smarphones

      LES HEURES DE DÉLÉGATION
         
Combien, a qui et leur gestion
-
Les heures de délégation, appelées parfois « crédit d’heures », correspondent au temps accordé aux délégués du personnel pour l’exercice des missions qui leur sont dévolues par le Code du travail.
-

         
==> LIEN Compatible smarphones


Entreprises de 11 salariés et plus..

                   COMITE SOCIAL
             ET ECONOMIQUE (CSE)

-

                    
Le comité économique et social (CSE) remplace les représentants élus du personnel dans l'entreprise.
-

Il fusionne l'ensemble des instances représentatives du personnel (IRP), délégués du personnel (DP), comité d'entreprise (CE) et comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

-

  Le CSE devra être mis en place dans toutes
               les entreprises concernées
          le 1er janvier 2020 au plus tard.

-

MISE EN PLACE : La date de la 1re mise en place du CSE varie selon la présence ou non des
représentants du personnel (DP, CE, CHSCT) et la date de fin de leur mandat.

                 LIEN Partenaire (3 pages)
                
Compatible smarphones

Nous avons rédigé un PDF qui reprend les grandes lignes du sujet:
-

         
==> Télécharger le .pdf
 


Entreprises de moins de 11 salariés

  REPRESENTANTS DU PERSONNEL
        des Très Petites Entreprises
-
La loi n°2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi (dite loi Rebsamen) prévoit la création, à compter du 1er juillet 2017, d'une commission paritaire régionale interprofessionnelle (CPRI)
-
-
      ==> LIEN Compatible smarphones
-

Son but :
représenter les nombreux salariés des Très Petites Entreprises qui ne le sont pas aujourd'hui

-

Chiffres 2016: source OPTL et INSEE pour les sociétés d'Ambulance: 62 % ont entre 1 et 9 salariés...
 
Pour nous, Ambulancier-es, la CGT est largement majoritaires dans les TPE qui représente la majorité des société d'ambulances.

  RESULTAT NATIONAL ELECTION TPE 2017

-

1 - LA CGT avec 25,12% des voix
2 - La CFDT, avec 15,49 % (- 3,77),
3 - FO avec 13,01 % des suffrages
4 - L’UNSA avec 12,49 % des voix
5 - La CFTC avec 7,44 % des suffrages
6 - Solidaires 3,5 % des suffrages
Six autres organisations se partagent les voix restantes, parmi lesquelles la CNT et les Syndicats antiprécarité (SAP).


 

 

 

HAUT de page