--


--
Restez branché
Inscrivez vous !
 + d'INFOS

Espace Professionnel non officiel  des Ambulancier-es
  Adhérent-es à la Fédération CGT Transports (TRS)

FORMULAIRE de
CONTACT par MAIL
Toutes les FICHES PROFESSIONNELLES sur notre métier sont désormais mutualisées au sein d'un espace web 100% compatible avec les PC, les smartphones et les Tablettes. Ce site se veut comme une base de données libre à tous, sur le métier d'Ambulancier-e du secteur privé.
NOTE: Ce nouvel espace web non marqué syndicalement, à été codé et est suivi de manière collégiale par des salariés Ambulanciers-ers, syndicalistes, d'étiquettes différentes qui sont membre de la Commission Exécutive du groupe : WEB92 
Il s’agit d’un Groupement autonome de type "association libre" (Réseaux de sites web) issu de la Loi 1901 de part son article 2) Ce réseaux numérique est géré et animé par des militants syndicalistes unifiés partageants les même valeurs professionnelles et sociétales.  Face au patronat, construisons l'UNITÉ SYNDICALE !

MENU des FICHES
PROFESSIONNELLES
Compatibles Smartphone

 CONSÉQUENCES
de l'accord cadre 2016 par la CGT transports

Système Universel
de retraite par points :
 C’EST NON !

Pauses et Coupures de l'accord cadre 2016
MISE au POINT

L’inscription au Chat est facultative. C'est a vous, utilisateurs et utilisatrices de lancer à vos amie-s des invitations et/ou nous demandez un support. Pour un Tchat sur rendez vous, Utilisez ce FORMULAIRE en indiquant l'heure (si c'est le jour même) ou éventuellement le jour + l'heure auquel vous souhaitez dialoguer avec un ambulanciers de notre équipe.
AVERTISSEMENT
Selon le jour et l'heure, vous aurez celui ne nous qui est le plus disponible, mais pas forcement le plus "pointu" en terme de réglementation. Nous sommes de simples Adhérent-es, beaucoup d'entre nous en savent sans doute encore moins que vous même ;-)


Depuis 2014, La CGT, FSU et Solidaires ont lancé une campagne commune pour combattre
 les idées d’extrême droite

rr

L’extrême droite prospère sur le terrain de la désespérance sociale et des promesses non tenues. Sa progression n’est pourtant pas inéluctable..

Il est de la responsabilité du syndicalisme de mettre les salariés en garde contre l’imposture sociale du FN. Il est de la responsabilité du syndicalisme de combattre la stratégie de ceux qui cultivent le rejet de l’autre et la division des salariés, pour mieux cacher leur incapacité à tracer des perspectives d’avenir et de justice sociale.

La CGT, FSU et Solidaires ont lancé en 2014 une campagne commune pour combattre les idées d’extrême droite.

La première étape de cette campagne était un meeting (avec la participation des premiers responsables
de chaque organisation) dans les locaux de la CGT à Montreuil, au terme d’une journée de débats et de réflexion.

A l’issue de cette journée, les cinq organisations ont lancé un appel commun.

Dans un contexte européen marqué par la remontée de courants d’extrême droite, où la France n’est pas épargnée comme en témoignent les mobilisations réactionnaires qui se développent, nos organisations restent déterminées à combattre les idées, les propos et les pratiques xénophobes, homophobes, sexistes, racistes et antirépublicaines.

C’est notamment parce que la montée des idées et de l’influence de l’extrême droite, et particulièrement du Rassemblement  National, (ex Front National) impacte de plus en plus le monde du travail et l’ensemble de la société que le mouvement syndical est concerné et doit prendre ses responsabilités.

Nous savons que l’absence d’alternatives à la crise, l’aggravation de la situation sociale subies par les travailleurs de toutes origines, du privé comme du public, mais aussi par les chômeurs, les jeunes et les retraités fournissent un terreau exploité par l’extrême droite.

Discours d'ouverture:
 Thierry Lepaon, ancien secrétaire général CGT -
3mn 36
-
 

Nos organisations syndicales s’engagent
 à lutter contre l’imposture sociale
 de l’extrême droite.

Nous décidons d’une campagne de longue durée marquée par des initiatives larges communes dans les entreprises, les administrations, les services publics et les universités, appuyée sur un travail concret de terrain.

Nous décidons d’agir ensemble dans la durée et de nous doter d’outils et de moyens permanents pour faire face à l’extrême droite. D’ores et déjà, dans les semaines qui viennent, des initiatives unitaires s’organisent dans plusieurs régions.

Notre travail s’inscrit dans le prolongement de l’appel « La préférence nationale n’est pas compatible avec le syndicalisme », signé en mars 2011.

La CGT face à l’imposture du F.N

Extrait du texte d'un Tract de juin 2015, réalisé par la Section Syndicale C.G.T. des Retraités & Préretraités SNECMA de Gennevilliers (92)

« ... La CGT doit renouer avec un syndicalisme de classe et de transformation sociale. Elle n’a pas vocation à se substituer aux partis politiques, mais elle ne doit pas confondre indépendance et neutralité. L’indépendance n’interdit pas aux syndiqués CGT de s’engager politiquement  ..../...

.../...  Faire du syndicalisme c’est faire de la politique ; les salariés sont avant tout des citoyens.
Le Front National est parvenu à faire oublier qu’il est hostile aux salariés et favorable au patronat. Il surfe sur le désarroi des salariés et apparaît aux yeux de beaucoup comme un parti antisystème alors qu’il ne l’est pas.../..

../... La CGT peut et doit contribuer à démasquer cette imposture en réinvestissant le débat politique, en rappelant le caractère du RN, fondamentalement contraire aux intérêts des travailleurs, mais aussi en éclairant les salariés sur les causes véritables de la crise économique et sociale, et sur les réponses à y apporter, et montrer ce qu’est le RN, (un clan de bourgeois châtelains riches à millions, qui se présentent comme des incorruptibles en guerre contre tous ses « pourris »).../...


facile.. 1-Cliquez.. 2-Remplissez.. et 3-Envoyez...


L'info CGT pour tous
Retrouvez le numéro en cours et les anciens numéros sur cette

-

 PAGE D'ARCHIVAGE

Les Syndicalistes ont toujours été unis
contre l'extrême droite !

-
l'Extrême droite contre les syndicats
FILM de 12 minutes

Dans une France et une Europe traversées par une crise sociale et économique aigüe, l’extrême droite et son parti en France, le Rassemblement national, (ex front national) sont de plus en plus compris comme un parti de protestation contre l’iniquité social qui serait capable de réaliser une partie des promesses non tenues par les gouvernements successifs.

De plus en plus de citoyens s’interrogent sur ces propositions, certains reprennent, sans le savoir, des idées fausses. D’autres se demandent comment défendre au mieux les valeurs de la République. Aujourd’hui, pour faire reculer l’extrême droite, il ne suffit pas seulement de dénoncer ses
dérives antirépublicaines, de combattre un clan et un parti politique, tout comme de s’en tenir à la posture de l’antifascisme.

Il faut s’atteler à combattre les idées fausses qui contaminent insidieusement nos discours, en les contrecarrant une à une.
 

 

Témoignage - Annick COUPE Sud-Solidaire  - 11mn

 

HAUT de page